Troubles psychiques
1 personne sur 5 touchée
Nous sommes tous concernés !

Maladies mentales, parlons en pour ceux dont la parole n'est pas entendue

Maladies mentales, parlons en pour ceux dont la parole n'est pas entendue

« FAIRE CHANGER COLLECTIVEMENT NOTRE REGARD »

En réalisant cette année une campagne d’information sur la santé mentale, la Fondation FALRET souhaite sensibiliser le grand public pour faire évoluer les perceptions sur ces personnes qui souffrent au quotidien.

L’objectif de cette campagne, axée sur le libre-arbitre des personnes en souffrance psychique, est d’apporter les informations nécessaires à la compréhension de cette problématique, dans le but de réduire la stigmatisation des personnes qui souffrent de troubles de santé mentale. 

Mais comme le souligne Annick Hennion, la Directrice Générale de la Fondation, dans les colones du journal La Croix, "ce problème du libre arbitre ne se résume pas à la seule question des soins sans consentement. Il est beaucoup plus large et doit nous amener à nous interroger sur le regard que porte notre société sur la maladie mentale.

C’est pour faire changer collectivement notre regard sur ces personnes que la Fondation FALRET organise durant ce mois d’avril une grande campagne nationale d’information. Parce que nous sommes convaincus que mieux comprendre, c’est se mettre en situation de mieux accueillir la différence. »

Pour plus d'informations :

Télécharger l'article complet de l'intervention de la Fondation FALRET dans le journal La Croix

Retour