Troubles psychiques
1 personne sur 5 touchée
Nous sommes tous concernés !

Resultats de l'appel à projets de recherche-action 2017 de la FONDATION FALRET

Resultats de l'appel à projets de recherche-action 2017 de la FONDATION FALRET

Le Conseil Scientifique de la FONDATION FALRET a livré le 4 mai 2017 le verdict pour le projet lauréat de l'appel à projets de recherche "Maladies Psychiques et pratiques de l'accompagnement" 2017.

 

Jeudi 4 mai 2017, la FONDATION FALRET a organisé au sein de son établissement historique, le Foyer Falret, la Cérémonie des lauréats de son appel à projets de recherche-action.

Pour cette 3ème édition, le Conseil Scientifique, représenté par sa Présidente, Christine Passerieux, a décidé de récompenser le projet « Triptyque "personne concernée - proche aidant - professionnel" dans l'intervention sociale à domicile auprès de personnes handicapées psychiques, vers une co-construction de l'intervention sociale appuyée sur des expertises multiples", de l'équipe pluridisciplinaire du CERA en partenariat avec ESPASS, IREIS, le Laboratoire de changement social et politique de l'Université Paris Diderot, le CCAURA et ERP-URIOPSS.

Les études et analyses réalisées pour ce projet chercheront notamment à définir comment le système d’interrelation entre les personnes concernées, les proches aidants et les professionnels de l'accompagnement forme un dispositif soutenant l’autonomie des personnes, entre contrainte et protection, autonomie et contrôle.

Ce projet entre parfaitement dans le cadre fixé par la Fondation et son Conseil Scientifique pour cet appel à projets de recherche et apportera des éléments nouveaux qui contribueront à l'amélioration des pratiques d'accompagnement des personnes souffrant de handicap psychique.

 

Cet événement fut aussi l'occasion de réaliser la restitution des 2 premiers projets primés en 2015 lors du 1er appel à projets de recherche-action, dont les résultats étaient très attendus.

Le premier de ces 2 projets, intitulé « Étude de compétences des accompagnants à l’insertion professionnelle de personnes en situation de handicap psychique au sein des ESAT de transition », et réalisé par le Laboratoire CRPMS - Université Sorbonne Paris Cité, a été présenté par Inès de Pierrefeu.

Il en est notamment ressorti qu'un encadrement trop contrôlant des usagers ne favorise pas le maintien en emploi, et qu'il est donc nécessaire de former et soutenir dans la durée les encadrants à adopter la juste posture vis à vis des personnes concernées par la souffrance psychique exerçant au sein d'ESAT de transition.

L'équipe du Foyer de Vie Les Sources, qui a mené l'étude terrain du second projet primé en 2015, intitulé "Empowerment et citoyenneté des personnes ayant un handicap psychique", a elle insisté sur le fait que les personnes en souffrance psychique accompagnées au sein d'établissements spécialisés et les professionnels sont associés dans un processus en mouvement au sein d'un système relationnel. Selon les résultats de leur étude, il est prouvé que l'empowerment apparaît comme la résultante de ce processus, et qu' une construction à la fois individuelle, collective, organisationnelle et contextuelle est nécessaire entre les acteurs afin de permettre aux personnes en souffrance psychique de se réaliser à part entière en tant que citoyens.

Vous pourrez prochainement consulter sur notre site les synthèses de ces résultats amener à être diffusés plus largement au sein du champ de l'accompagnement des personnes en souffrance psychique.

 

 

 

 

Retour